x
sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

ctaca
 
 
  De la capitale au Capitole
 
 
A. PAYET ( ET/TT) octobre 1968
 
 
 

Toulouse, 700 km de Paris, 1 h 15 par avion, 6 h par le “Capitole”.
C'est là que commencent à sortir de terre les premiers bâtiments du Centre Spatial de Toulouse, dans le cadre d'un complexe devant réunir ces éléments-pilotes de l'aérospatiale en France que sont l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile, l'Ecole Nationale Supérieure d'Aéronautique et le CNES.
Pour le CNES, le transfert s'échelonnera sur trois ou quatre années, au fur et à mesure de la disponibilité des bâtiments et des laboratoires.

 
 
En 1968, la Division Ballons s'installe en précurseur et, pourquoi ne pas le dire, un peu en pionnier sur ce grand terrain qui verra longtemps encore les bulldozers et autres engins de chantier poursuivre leur œuvre.
En 1969, la Division Fusées-Sondes viendra s'implanter à son tour. Déjà, le Centre aura fière allure avec sept bâtiments terminés et près de deux cents personnes pour l'animer.
1970 et 1971 verront s'installer la Division Satellites.
Tous ces départs ne sont pas sans créer des difficultés qui, non seulement viendront perturber la vie et le travail du CNES, mais qui, pour chacun pris individuellement, auront des échos dans la vie familiale et privée.
Des dispositions administratives ont été prises pour faciliter le transfert des membres du personnel. Elles sont indispensables mais il est apparu que devant le nombre et la diversité des problèmes posés, elles ne seraient pas suffisantes.
C'est la raison pour laquelle a été créé au C.S.T. un Bureau Transfert Toulouse, dont l'une des responsabilités est l'assistance collective et individuelle des collaborateurs partant à Toulouse.
Comment procède ce Bureau? quelles sont ses activités? quelles sont et quelles seront ses réalisations? c'est le but de cet article de vous les exposer en quelques lignes.
Le Bureau Transfert est chargé de recenser les problèmes du personnel un an avant la date prévue pour son départ à Toulouse. A cet effet, un questionnaire est envoyé à chaque agent concerné par le transfert, pour lui demander d'exposer ses problèmes personnels et familiaux et de préciser la nature des informations qu'il désire obtenir. L'exploitation de ces questionnaires permet de définir les modalités d'une assistance à la fois collective et individuelle que le CNES doit apporter pour résoudre les difficultés exposées.
Cette assistance est collective sur le plan de l'information générale: avant tout, il nous faut vous faire connaître le C.S.T. et Toulouse; c'est dans ce but qu'un hall d'information a été installé à Brétigny, dans l'entrée du bâtiment Gay-Lussac.
   
Les plannings de transfert du personnel par Division et des travaux de construction des bâtiments vous permettent de suivre le développement du C.S.T.
Plus difficile est de vous faire connaître, sinon apprécier, Toulouse. Certes, vous ne trouverez pas à Brétigny une annexe de son Syndicat d'initiative ou de sa Chambre de Commerce mais, en attendant de découvrir Toulouse à l'occasion d'un voyage précurseur, il vous est proposé, dans ce hall d'information, un éventail de ses possibilités touristiques et économiques. Vous y trouverez un certain nombre de documents concernant la "ville rose", ses monuments .. dont le Capitole .. , ses activités culturelles et sportives, sa vie économique.
Vous pourrez en outre vous renseigner sur un certain nombre de constructions immobilières, repérées sur des cartes de la région; les principales caractéristiques techniques et financières en sont consignées dans des dossiers "logement".
Voyage précurseur (avec les noms)
Les plans d'urbanisme - ceux des localités du Sud toulousain en particulier - sont diffusés au fur et à mesure que les mairies concernées nous les communiquent.
Enfin, pour compléter cette information générale, des conférences seront faites à Brétigny par des personnalités directement concernées par les problèmes de décentralisation vers la région Midi-Pyrénées.
L'assistance du CNES peut être individuelle lorsqu'il s'agit de rechercher une solution à vos problèmes particuliers. Dans ce but, un bureau d'information pour le transfert est installé dans le bâtiment Abbé Pierre, où est assuré l'accueil de toute personne sollicitant un complément d'information ou le concours du CNES pour aplanir, dans la mesure du possible, ses problèmes personnels et familiaux liés au transfert.
Par exemple, en ce qui concerne le reclassement des conjoints des agents transférés, le CNES interviendra, d'une part, auprès des ministres intéressés, par l'intermédiaire de notre Ministre de Tutelle pour les conjoints fonctionnaires (écouter le Président pour connaître la réalité), d'autre part, auprès des services économiques de la région Midi-Pyrénées (Chambre de Commerce, organismes d'emploi, entreprises locales), pour les conjoints travaillant dans des entreprises privées.
De même, le CNES pourra éventuellement intervenir auprès d'organismes de prêts Crédit Foncier notamment pour ce qui est du problème des conditions de vente de vos logements.
Il me faut, pour conclure, mettre l'accent sur deux points qui conditionnent la réussite du travail entrepris en matière d'assistance.
En premier lieu, il ne peut être profitable qu'à ceux qui désirent réellement être aidés, en un mot à ceux qui acceptent la participation. Les quelques personnes qui consacrent leur temps et leurs efforts à l'assistance pour le transfert ne peuvent aller au-devant de tous vos problèmes personnels, mais soyez assurés que si vous venez les consulter vous recevrez toute l'aide qu'elles pourront vous apporter.
En second lieu, vous allez par vos démarches individuelles recueillir des informations précieuses pour tout le personnel; elles ont pu échapper à nos démarches: un simple coup de téléphone ou une petite fiche manuscrite envoyée au Bureau d'information éviteront peut-être de longues recherches ou des déboires à d'autres camarades.

Pour réussir le Centre Spatial de Toulouse, nous devons d'abord réussir le transfert, non seulement le transfert des moyens, mais aussi celui des hommes.
La tâche sera plus facile si nous prenons conscience que nous sommes tous concernés.

(Ephémérides octobre 68)

 
   
 
x
  x

 

x