x
d1a01
3

L'oscillateur à quartz de très grande stabilité de D1 fabriqué par CSF, pieusement retrouvé par Michel Brunet, déposé au labo Temps Fréquence du CST et classé dans les OUS et horloges du patrimoine CNES.

Mais de quel modèle s'agit il ?

La définition finale de D1A Diapason n'est intervenue que dans les derniers jours de 1963.
Compte tenu du poids réduit disponible, l'expérience de géodésie proposée par le Pr Kovalevski et l'Observatoire de Meudon a été retenue.
Elle reposait sur l’emploi de deux signaux, émis respectivement à 150 et 400 MHz et obtenus par multiplication à partir d’un oscillateur à quartz de très grande stabilité.
Ces signaux étaient reçus à Nice et à Beyrouth par des stations au sol également équipées d'OUS.
On obtenait, par mesures doppler sur ces signaux, après corrections dues à la traversée de l'ionosphère (les deux fréquences synchrones permettant par ailleurs d'étudier la propagation dans celle-ci) des précisions de positionnement relatif des 2 stations de l'ordre de 5 mètres!

sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci