Visitez le site

 

 

 

Nos premières années dans l'espace

 

 

 

 

Bonjour et bonne année à tous…

 

Domaine de ski de La Plagne

 

Oui ! je vais encore réussir cette année… !!!

 

Dans moins d’une semaine je pars faire du ski dans les Alpes. Tout est prêt et je vais retrouver Jessica la monitrice de ski !

 

Et j’espère que la tradition va encore durer longtemps.

 

 

 

 

 

La visite de « Nos Premières Années dans l’Espace » se poursuit  ce mois ci avec:

« La préhistoire de la télédétection », un document signé Louis Laidet, qui ouvre, dans ce site, un chapitre très intéressant et nouveau.

Louis LaidetAu début des années 1970, la direction des programmes du CNES a entrepris et coordonné un travail préparatoire sous la responsabilité d’Aimé Alouges, aidé par Michèle Chevrel avec l’aide d’une équipe de la direction technique de Brétigny, le CSB (Centre Spatial de Brétigny).

C’était l’entrée du CNES dans les programmes d’applications, en particulier ceux d’études de la terre et les premières rencontres avec les futurs utilisateurs, les agences de recherche (IGN, BRGM, INRA, IFP, CNEXO) et les laboratoires universitaires dans le but d’aider à la définition des spécifications d’un programme spatial.

1974 - L'équipe du GDTA sur le balcon de la très célèbre villa de Michel Deschamps

Vous y trouverez des noms et sigles oubliés, l’ERIM (Environmental Research Institute of Michigan), le congrès annuel d’Ann-Harbor, le GERT (Groupe Expérimentation Ressources Terrestres), le GDTA (Groupement pour le Développement de la Télédétection Aérospatiale).

Vous connaîtrez les débuts de SPOT, de SPOT-Image, les premières activités de coopération à l’échelle mondiale sur les sciences de la terre…

Tout était à défricher, tout était à découvrir et en plus de cela il fallait convaincre que nous faisions les bons choix. Mais surtout il s’agissait d’un projet spatial qui allait servir une multitude de sciences de la terre.

Ce furent les meilleures années passées au CNES…

 

Jean.Pierre Morin"La récupération des pointes scientifiques" un témoignage de Jean-Pierre Morin sur la campagne de lancements de Fusées Sondes en Argentine.

 

Nos hôtes à l'Estancia Guaycuru près de Lapachito à trente-cinq km  de Resistancia

 

L'univers des Fusées Sondes, un autre monde avec de la science de la technique et des aventures extraordinaires à chaque coin de pays… en compagnie de  Blamont !

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin un dernier mot, avant de préparer mes affaires de ski.

Profitez de votre retraite bien gagnée, mais pas éternelle, pour nous raconter vos souvenirs…

Même une photo, même dix lignes, tout est bon pour rappeler cette époque…

 

Appelez-moi - 06 38 75 24 00 ou 05 61 74 77 34

Envoyez-moi un mail : taillade.m@wanadoo.fr

 

A bientôt

Michel Taillade