x
sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

cp1
 
   
  La chasse aux papillons
 
 

par Robert Prido
 
Monarque
 
 
 
 
Quand j’étais gamin j’avais une passion, j’admirais les lépidoptères…
A cette époque il n’y avait pas trace d’insecticide et les champs étaient survolés par une multitude de papillons multicolores.
Après avoir fabriqué un petit filet, j’avais commencé une collection de ces jolies bestioles.
Devenu ingénieur au CNES le lancement de différents satellites et les missions à l’étranger firent renaître la passion d’antan…
  Quand la mission le permettait je partais muni d’un filet démontable (pour le dissimuler dans les bagages !) …Mais chasser le papillon peut conduire à des aventures.

Aux USA, pour le lancement d’EOLE, étant support projet, je partais courir après la bestiole avec la voiture du groupe une énorme Galaxie 500.
Normalement, une fois les proies repérées j’arrêtais le véhicule pour capturer quelques victimes.
Mais un après midi, en pleine forêt, j’avise à travers le pare-brise un exemplaire rare. Il vole au milieu de la route à quelques centaines de mètres, puis soudain, s’arrête pour butiner un massif de fleurs.
Coup de frein brutal et d’un bond hors de la voiture, la bête est dans le filet…
Dans la précipitation je n’avais pas mis le levier de vitesse sur la position “park”.

Et lentement la Galaxie 500 glissa vers le fossé, peu profond certes, mais avec une roue motrice en l’air impossible de redémarrer.
Faire du stop, oui, mais personne ne s’arrêtait.....
Je dus mon salut à un couple charitable qui m’expliqua que seul un dépanneur officiel, chez lequel il me conduisit, avait le droit d’intervenir…
Un papillon qui me coûta 45 dollars…

Mais pour le tir de D2 à Kourou, ce fut une autre aventure. Elle a un lien avec notre Directeur Scientifique J.E.B.
La Guyane, malgré une guerre intense contre les moustiques, grouillait de papillons. Certains jours des vols denses de magnifiques papillons verts, les Chinois, rendaient la conduite en voiture risquée tant il s’en collait sur le pare-brise.
Ce pays est le paradis du chasseur de papillons, Morphos bleu métallique, Machaons Tao, Planeurs, et une foule d’autres espèces planent ou volettent en tous lieux.

Morphos bleu

c
Machaon

Je chassais donc les papillons…
C’est sur la Montagne des Pères que je fis ma première rencontre avec un Morphidé et Mr Blamont en charmante compagnie …
Peu de temps après au mont Pariacabo , tout à la joie de la capture d’un magnifique Machaon Tao attrapé en plein vol, je faillis heurter le Professeur, toujours en charmante compagnie.
Un autre jour c’est sur un sentier en forêt que la rencontre eut lieu.
Mais à la quatrième rencontre notre Directeur Scientifique, furieux m’accusa de l’espionner et me fit comprendre qu’il m’arriverait des ennuis s’il me retrouvait sur son chemin… !!!


Planeur

Il n’y eut pas d’autre rencontre, sauf avec les papillons donc je rapportais une jolie collection…
   
 
x
  x

 

x