sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

bebcf

 

Enceinte de test
L'enceinte de test permet de vérifier à l'aide d'un spectrographe de masse Alcatel ASM7 l'étanchéité globale du ballon,
Rappelons qu'un ballon, sans défaut, a au sol dans des conditions normales de température, une diffusion de 2,4 litres par heure. Si le ballon a une fuite, cette diffusion augmentera.
Pour effectuer cette vérification, le ballon est donc placé dans une enceinte étanche qui l'enveloppe le plus parfaitement possible. A l'aide d'un renifleur (fonctionnant par diffusion de l'hélium à travers une feuille de mylar de 12 microns d'épaisseur), on analyse avec l’ASM7 les traces d'hélium se trouvant dans l'air entre le ballon et l'enceinte de test.

Conception de l'enceinte de test.
D'un diamètre de 3,8 m, elle est constituée par deux demi-sphères en stratifié (espace entre le ballon et l'enceinte 5 cm).
L'une de ces demi-sphères est fixe, l'autre est montée sur un chariot mobile ce qui permet, après l'avoir éloignée de la partie fixe, de placer le ballon à l'aide du chariot de manutention sur la pince disposée à cet effet, dans la partie fixée de l'enceinte.
La fermeture de l'enceinte s'effectue par deux opérations successives
A la partie inférieure, fermeture par grenouillères à main.
A la partie supérieure, par l'intermédiaire de deux «C» équipés de mors et actionnés par des vérins électriques.
Après fermeture, l'air et les traces d'hélium provenant de la diffusion et des fuites éventuelles du ballon, situés entre le ballon et l'enceinte, sont homogénéisés à l'aide de ventilateurs et la mesure au spectrographe de masse ou au chromatographe peut alors être faite. Elle s'effectue en un quart d'heure environ.
Afin de permettre l'étalonnage des enregistrements, il est possible d'effectuer des injections de 0,5 litre d'hélium, à l'aide d'une seringue. Pour ce faire, une tuyauterie raccordée au tableau d'hélium met à disposition des utilisateurs du gaz à une pression maximum de 2,5 bars.
Spectrographe de masse Alcatel
Le spectrographe de masse Alcatel est disposé sur une table roulante. Il est relié au renifleur de l'enceinte de test par des tuyauteries souples (Tombac) et la mesure est visualisée sur un enregistreur graphique.
Pour son fonctionnement, cet appareil, afin de refroidir le piège, requiert la présence sur les stations d'air liquide.
A Mendoza et Neuquen, l'air ou l'azote liquide étant disponible sur la place, est stocké par petite quantité (25 litres) dans un vase Dewar. A Lago Fagnano, où cette solution n'était pas envisageable, il a été mis en place au rez-de-chaussée, un liquéfacteur d'air Philips PLA 107.
Périodiquement, la station doit donc fabriquer elle-même l'air liquide qu'elle peut stocker dans un vase Dewar de 100 litres.

Chromatographe
Cet appareil permet d'effectuer des mesures du même type que le spectrographe.
Il est également disposé sur une table roulante et nécessite la présence d'un gaz vecteur très pur, ici l'hélium dont les stations disposent abondamment.

Localisation des fuites
Si le ballon présente des fuites, il convient de les localiser pour réparation.
Pour effectuer cette opération, il est présenté sous une coupole sous laquelle le ballon est maintenu en équilibre, par la création d'un "coussin d'air" créé par un ventilateur.
Une coupole est plaquée sous le ballon et, à l'aide d'un renifleur, on analyse l'air compris à l'intérieur de celle-ci.
Etant donné le faible volume d'air, une fuite est très rapidement mise en évidence. Par rotation du ballon, sur lui-même (opération qui est facilitée par le "coussin d'air"), il est possible d'examiner la quasi-totalité de la surface de celui-ci. Les fuites sont alors réparées par soudure de bande de Terphane et le ballon est reconduit à l'enceinte de test, afin d'effectuer un nouvel essai global d'étanchéité.

Dispositif de pesée du ballon
Le ballon étant essayé et dégonflé, il convient de le lâcher avec la quantité la plus exacte possible d'hélium nécessaire. Pour effectuer cette opération, la station dispose d'une balance Testut de force 15 kg sur laquelle a été disposée une pince capable de recevoir l'anneau inférieur du ballon. Après avoir calculé en fonction des conditions météorologiques locales (pression et température) et des poids de la nacelle et du ballon (indiqués par les fiches de définition livrées avec chaque sous-ensemble), la force ascensionnelle théorique du ballon, il est possible d'adjoindre la quantité d'hélium nécessaire, grâce à une tuyauterie d'hélium disposée à cet effet, près de la localisation des fuites.

Remarque
Lors du dégonflage du ballon, la quantité d'hélium retirée du ballon est systématiquement supérieure à ce qu'elle devrait être, de manière à ce qu'il soit toujours nécessaire d'adjoindre de l'hélium et non d'en retirer.

 

x