sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

x
laa00

 

VE 110 "AGATE"

"AGATE" initialement appelé "AIGLE II" fut le premier engin du  "Programme des Études Balistiques de Base (EBB)" de la lignée des "Pierres précieuses". Réalisation Sud-Aviation  Cannes et Courbevoie
C 'était un mono étage, non guidé, non piloté, aérodynamiquement stable, la jupe arrière était munie de 4 empennages en croix  .
Le VE110 succéda au  VE10 "AIGLE" et les objectifs assignés à ce programme, dans le cadre du développement des véhicules suivants furent sensiblement identiques à ceux du VE 10.:

- mise au point et récupération d'une  tête de mesures, d'une case à équipements,
- mise au point des moyens d'essais et de
- mise en œuvre du champ de tir .

Caractéristiques techniques

Masse totale: ~3200 Kg
Masse de la tête: 360 Kg
Longueur: 8,53 m
Propulseur:Type NA 801

Diamètre de la virole 800 mm réalisé en acier "15 CDV6 Vascojet 90" de 2,8 mm d'épaisseur réalisé par NORD-AVIATION Châtillon qui aura la responsabilité de la fabrication de toutes les structures  métalliques des étages à propergol solide du programme "EBB Pierres précieuses"
Bloc en plastolite (bloc Mammouth) de 1900 Kg  développé par la Poudrerie Nationale de St- Médard- en-Jalles (SNPE -SME) composé de 2 sections de 950 Kg et de 1,4 m de long.
Une tuyère fixe réalisée par SEPR (SEP et Snecma Propulsion Solide (SPS) depuis 2000)
Poussée au sol:190 KN
Temps de fonctionnement:18 secondes

Tiré sur rampe orientable et inclinable
Altitude maximale  atteinte en tir quasi vertical:

65 Km  pour l 'Ogive
60 Km pour la Case à équipements

Les équipements de mesures et de télémesures ( case équipements et ogive ) furent installés en fonction de la définition de la mission .
- 4 tirs en version "E" permirent de qualifier outre la propulsion, les séquences de séparation ogive et case équipements les procédures d'acquisition télémesures, radar et de récupération case et ogive.
- 2 tirs en version "F" qualifièrent la  version définitive
- Les tirs suivants effectués depuis la base SEREB  "BRIGITTE" validèrent les nouvelles installations du champ de tir:
Système "SECOR"( Radar "COTAL" composé de 3 stations situées à Colomb-Béchar, Hammaguir, Beni-Abbès équipées de cinéthéodolites permettant de photographier la séparation à 30-40 Km d 'altitude à l'aide de "Flash lumineux" monté sur l'ogive, en vue des futurs essais des "VE 231 R" (également utilisé aux réceptacles des VE 231 G)

Pour la petite histoire, en octobre 1962 ,dans le cadre de la fermeture du Champ de tir d 'Hammaguir, la SEREB étudia une version VE 110 MRP  qui tiré du Centre d'éssais des Landes (CEL) aurait eu pour but de valider les procédures de récupération en mer de la tête VE 231R .
Cette étude fut reprise en 1967 pour éventuellement, effectuer des essais de VE 231 R au CEL.
Toutefois, une version simplifiée, VE 110 RR, fut tirée en 4 exemplaires depuis le CERES (Centre d'Essais et de  Recherches d'Engins Spéciaux - île du Levant) afin de qualifier les procédures de récupération en mer de l'ogive du VE 231 R. Seul le tir N°3 fut réussi.

Tirs réalisés à HAMMAGUIR

Date

Version

Pas de Tir

Récupérations

Résultats

Note

1
2
3
4

3 juin 1961
7 juin 1961
13 novembre 1961
17 novembre 1961

E
E
E
E

Bacchus
Bacchus
Bacchus
Bacchus

Case-Ogive
Case-Ogive
Case-Ogive
Case-Ogive

Succès
Succès
Succès
Succès

 

5
6

19 mars 1962
23 mars 1962

F
F

Bacchus
Bacchus

Case-Ogive
Case-Ogive

Succès
Succès

 

7
8

18 mai 1963
21 mai 1963

H
H

Brigitte
Brigitte

Case-Ogive
Case-Ogive

Succès
Succès

Qualifications
SECOR et Destruction


 

Vascojet 90
(15 CDV 6)

0,4% de Carbonne
5% de Chrome
1,3% de Molybdène
0,5% de Vanadium