x
page 2
sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

laea02
 
 
 
  La case comprenait des équipements de pilotage et de guidage:
    - centrale inertielle SAGEM E24
- programmeur de guidage simplifié SFENA
- bloc de commande SFENA,
- bloc gyromètrique SAGEM.,
- dispositif séquentiel, commun aux 2 étages, constitué par un programmeur de séquences dont la logique était réalisée à base de relais électromagnétiques.
  Le programme défini distribuait les ordres en fonction de temps dont l'origine étaient:
    1-Décollage du véhicule:
-Commutation des gains de pilotage en tangage
-Mise en route du GAP 2 ème étage
2-Fin de combustion 1er étage (détection par accéléromètres)
-Séparation 1 er-2 ème étage
-Commutation des gains des chaînes de pilotage du 2 ème étage
3-Fin de combustion 2 ème étage
-Séparation corps de rentrée

-Equipements de télémesures "AJAX standard IRIG:
Un émetteur de télémesure, modules, amplificateurs, capteurs de mesures de pression statiques, flux thermiques, températures de paroi, vitesses angulaires, etc...
-Energie électrique:
Convertisseur statique 27v/208 V 400 HZ
Bloc d'alimentation SOGEA SB 101constitué de piles amorçables (ZN-AG):

  SB 7 pour alimenter les équipements fonctionnels de pilotage
SB 8 pour l'alimentation du GAP.
-La masse de la case équipée est de 250 kg.
-La liaison 2 ème étage - case équipements était réalisée par une sangle.
Corps de rentrée
Tête "THESA" qualifiée lors des essais en vol des "VE 111 LG" L=1,025 m.
Le corps de rentrée comprenait les équipements :
- de stabilisation pour :
  - le basculement du corps de rentrée,
- la mise en rotation,
- son amortissement artificiel à la rentrée.
- de mesures, essentiellement :
  - 2 émetteurs de télémesure AJAX,
- 1 enregistreur magnétique TOLANA,
- 1 sextant automatique SAGEM.,
- 1 détecteur d'horizon BARNES.
- de génération électrique: piles et batteries
- de localisation
  - en vol
1 répondeur radar MOTOROLA type SST 131 pour la trajectographie.
- au sol
dispositif Inclus dans le système de récupération RADIOPLANE.
- de récupération par parachutes : système NORTHROP - RADIOPLANE.

La masse du corps de rentrée équipé était de 365 kg.
-La liaison case équipements - corps de rentrée se faisait par une sangle.
-La séparation du corps de rentrée était réalisée par le largage de cette sangle et l'action conjuguée des arrêts de poussée du 2 ème étage et de 4 ressorts pré-comprimés.


Essais en vol
1 er: 5 juillet 1965:réussi
2 ème:10 juillet 1965: Semi-échec. Les tuyères du 2 ème étage sont restées à zéro après séparation et allumage, l'ordre de déverrouillage du maintien à zéro ne s'étant pas exécuté.
Toutefois, la propulsion du 2 ème étage fonctionna parfaitement, mais il n'y eut pas de modification de trajectoire Pour les tirs suivants des VE 231 toutes version et DIAMANT A, le maintien ou le déverrouillage de mise à zéro des tuyères 2ème étage sera supprimé
3ème: 9 octobre 1965 : réussi
 
page 2
xx
x x

 

x