x
page 3
sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

cnbc03
 
 
 
Si j’ai cité tous les noms des membres du groupe GS2, c’est pour montrer que ce groupe comportait un nombre impressionnant de savants qui participaient à ce type de réunion pour défendre leurs laboratoires, et leurs expériences.
C’était un peu une discussion de marchands de tapis : si tu me soutiens pour mon expérience, je donnerai mon accord pour la tienne..., il y avait donc des ententes entre des responsables de laboratoires au détriment d’autres laboratoires moins bien représentés.
 

Lundi 19 octobre 1970.
Réunion du GS2 au Commissariat au Plan pour préparer la deuxième phase du VI éme plan, définir les opérations à retenir et le financement correspondant.
Au cours de cette réunion sont définis quatre sous-groupes.
Je suis désigné pour le quatrième : Moyens généraux et frais généraux avec MM. Causse, du Castel, Choubert, Cousteau, Denisse, Coulmy, Guillemin, Jobert, Delamare, Hieblot.
Réunion de ce sous-groupe le 23 Novembre 1970.

Alors que le CNES n’avait pas connu d’interruption de travail en Mai 1968, les nombreuses démissions qui ont désorganisé les équipes (128 en 1969 dont celle de MM. Namy, Bourdeau, Debray, Guinard, etc.), et un trop grand flou sur les indemnités de décentralisation ont provoqué une grève du personnel du Centre Spatial de Brétigny du 31 Octobre 1970 au 3 Novembre 1970.
Claude Froger et moi, nous sommes inquiets pour le lancement du satellite Péole, tout fonctionnait impeccablement et nous étions dans les temps.

Enfin des accords ont été trouvés entre le personnel et la Direction du CNES et les activités peuvent reprendre.
 
page 3
xx
 

 

x