Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

d1b24
page 4

 

 

B. DELOR et ses gardes du corps montent la garde.

A nouveau, la pointe subit avec succès toute une série de tests et de vérifications.

C. ELBAZ,

10





L. BLET et J.-C. LE GALLs'employent alors à lui faire une dernière beauté.










Avant que les spécialistes de Sud-Aviation ne viennent poser la coiffe, j'assiste à une cérémonie d'adieux, toute spontanée.

Tous les techniciens du CNES entrent à tour de rôle dans la cabine, se recueillent une dernière fois devant le satellite puis, toujours en silence, se retirent après avoir salué respectueusement. J.P. GUINARD qui se tient là immobile est ému.

Je vois même un DELOR retirer sa casquette ...

 

Les deux premières tentatives de lancement ne sont que des répétitions des répétitions précédentes avec cependant un caractère un peu plus solennel.

A la suite de la seconde tentative, il est décidé de retirer la coiffe et de démonter la pointe et le 3ème étage pour permettre à la SEREB de changer une des batteries de sa case interétage.

Cette nouvelle opération permet à M. LE FEVRE de perfectionner ses livrets de contrôle, à A. SAUVAGE de vérifier une fois de plus ses câbles et à C. ELBAZ de nettoyer une nouvelle fois le satellite.

Enfin, la fusée décolle et place sur orbite le satellite.

 

 

sommaire
page précédente
page suivante


x