J'avais cru que nous allions lancer un satellite.
J'avais pensé qu'il fallait attendre au moins une orbite (une heure et demi) et le premier passage du satellite, pour être sur du succès.

Sans doute avais je mal compris, car c'était seulement une fusée que nous étions venu lancer ce jour là .... et semble t il personne n'aurait voulu rater la fête , même si le satellite avait été en panne.

Pas une bouteille ne restait dans un périmètre de 100 km après le passage des "artilleurs". (et de quelques anciens)

Mon amertume était profonde et j'eu le temps de méditer, en attendant jusqu'à la nuit de pouvoir à mon tour fêter dignement la réussite.

Ce fut une excellente expérience professionnelle... dans le domaine des satellites et des fusées.

x

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

page suivante
page précédente
sommaire
ref01
Photos Jacques Tiziou (c) Tiziou-Corbis-Sygma. Reproduction interdite.