page
précedente
x
page 3
sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

eoea04
 
 
 
 
 
  b - Avant projets :
 
  - Géodésie: Dans ce domaine l'étude de l' avant projet Géole, dont l'organisation a fait l'objet de documents spécifiques, doit être poursuivie et orientée en permanence en fonction des résultats de l'étude de clientèle. Ce satellite possède une capacité de collecte et de distribution dont l'intérêt général devra être estimé compte tenu des résultats des études générales sur le système Eole opérationnel. Rien n'exclut en effet que les deux fonctions puissent être avantageusement regroupées sur le même véhicule.
- Météorologie: Dans ce domaine, il faut entreprendre l'étude d'un système dérivé du système Eole A et adapté aux exigences d'une exploitation opérationnelle. Cette étude comporte deux aspects :
  - modification du système compte tenu d'une réévaluation des performances exigées conduite en liaison avec les utilisateurs (et, accessoirement, adaptabilité du nouveau système à la structure Eole A),
- recherche sur l'utilisation, dans les charges utiles des ballons, d’une technologie moins coûteuse et mieux adaptée à la série.
  Ces deux études doivent être conduites en liaison étroite avec les Etats-Unis qui ont des préoccupations analogues dans le cadre de leurs propres programmes.
Elles pourraient déboucher, dans le cadre d'une coopération avec les Etats-Unis sur la conception d'un satellite météorologique obtenu par une modification de Eole A.

  c - Expériences exploratoires :
  Nous rangeons dans cette catégorie les expériences qui s'appuient soit sur l'utilisation à des fins différentes de l'expérience météorologique initiale, du premier modèle de vol d'Eole (Eole A) soit sur la mise en orbite d'un second modèle de vol non modifié mais placé sur une orbite différente.
Il y a lieu de poursuivre activement l'effort d'imagination et de prospection qui a été entrepris et qui s'est déjà concrétisé par l’expérience "Eole Marine Marchande"
Cet effort est d'ailleurs étroitement lié à celui qui est fait pour prospecter la clientèle des systèmes "Eole opérationnel" et "Géole"
On peut attendre d'une expérience exploratoire deux catégories de résultats :
  - soit des indications sur la faisabilité et l'intérêt d'un système opérationnel et sur les problèmes que posera son exploitation,
- soit un éveil de l'intérêt chez les utilisateurs potentiels lié par exemple au caractère spectaculaire de l'expérience.
  Ce second aspect, encore qu'immatériel, revêt à mon avis une importance majeure dans un domaine où un action de promotion est absolument indispensable.
Un des objectifs doit donc être de définir un programme d'expériences exploratoires possibles et pour cela on ne craindra pas d'envisager l'utilisation d'un second modèle de vol, soit sur une orbite polaire, soit sur une orbite équatoriale.
Sans prétendre du tout à être complet nous citerons ici quelques unes des possibilités qui doivent être explorées
  - extension de l'expérience Marine Marchande à des fins météorologiques; (se souvenir que l'utilisation de données collectées à des heures non synoptiques est l'une des grandes tendances actuelles de la Météorologie)
- collecte des données des Alcyons,
- expériences de vulcanologie,
- ballons plafonnants du Service d'Aéronomie,
- ballons et bouées du Laboratoire de Météorologie Dynamique,
- bouées et bâtiments oc6anographiques du C.N.E.X.O.
- besoins de l'administration des T.A.A.F.
- surveillance hydrologique.

3 - Etudes économiques
Les caractères communs à "Géole" et à "Eole opérationnel" sont la nouveauté du service et le fait que la clientèle n'est pas organisée en un interlocuteur unique (comme c'est le cas pour le contrôle du trafic aérien), elle est au contraire extrêmement variée et dispersée.
Il y a donc lieu de mener, préalablement à une évaluation économique des systèmes, une action de prospection de la clientèle qui doit aboutir à en définir l'importance et à en préparer ultérieurement l'organisation. Cette action de prospection qui est déjà largement entamée doit être activement poursuivie. Elle peut être menée en commun pour Géole et pour Eole opérationnel.
Dans une première phase elle doit être conduite au plan national; il convient cependant de s'attacher à extrapoler les résultats de l'étude aux plans européen et international. Dans le cas de Géole, les résultats obtenus doivent être utilisés en permanence pour orienter l' avant projet et technique. Il s'agit en effet de ne pas consentir à une augmentation substantielle des coûts du projet qui ne serait justifiés que par l' intérêt d'une minorité négligeable d'utilisateurs
En parallèle sur cette action de prospection qui fournira les données d'une étude économique d'ensemble, il convient de travailler à définir la méthodologie de l'étude économique des programmes Géole et Eole opérationnel.
Il semble en revanche qu'il soit prématuré de consacrer dans l'immédiat un effort à l'évaluation économique des systèmes météorologiques utilisant un satellite de collecte de données en orbite basse. En aval des études qui seront consacrées à l'adaptation du système Eole à des
fins opérationnelles, il faudra mettre au point une méthode d'évaluation du coût de maintenance d'un système météorologique ballons-satellites mais les événements techniques majeurs en préparation dans ce domaine rendraient certainement cette étude caduque si elle était entreprise dès maintenant.

4 - Aspects juridiques
Les satellites de collecte et de distribution de données sont, au moins dans certaines de leurs utilisations possibles, des satellites de télécommunications et les projets envisageables dans ce domaine soulèvent des problèmes qui relèvent du droit international des télécommunications.
Ces problèmes ( qui concernent au même titre les satellites de collecte en orbite stationnaire) doivent être abordés sans retard, en liaison avec les P. et T. On peut distinguer les éléments suivants :
  - définition d'une doctrine: il s'agit de distinguer entre ce qui est télécommunication et ce qui n'est pas télécommunication dans les fonctions d'un satellite de collecte et de distribution ; on prévoit une phase de réflexion interne au C.N.E.S. suivie d'une confrontation avec les P. et T.
- étude des problèmes posés par les fonctions "télécommunication" ainsi définies. Cette étude doit être menée en liaison étroite avec les P. et T. Il faudra constituer à cette fin un groupe de travail adéquat , examen des aspects liés à l'existence d'Intelsat.

5 - Aspects militaires
Les satellites Eole opérationnel offrent des possibilités d'utilisations militaires dans la mesure où ils permettent d'établir des liaisons discrètes. L'évaluation d'ensemble du potentiel militaire de ces systèmes sera proposé aux Armées dans le cadre du groupe Programmes du Comité de Haut Niveau
 
 
   
page 3
x
x
x

 

x