page 5
sommaire
page précédente
page suivante

Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

eom05


Les ballons Eole
Pour l'objectif scientifique et l'historique des vols Eole, je renvoie au texte très complet du Pr. Morel, Directeur scientifique du programme. Mon propos sera plus technique.

Si le principe du ballon fermé en polyester, généralement en Terphane simple ou bilaminé, gonflé à l'hélium en légère surpression est acquis quand le projet est imaginé en 1964, la grande inconnue est la durée de vol dans l'atmosphère de ce traceur.
Les premières campagnes de lancements expérimentaux sont riches en enseignements sur les causes qui provoquent la perte prématurée des ballons (transport, manipulation, lancement et givrage en altitude) mais très inquiétantes sur les durées de vie moyennes qui ne dépassent pas 8 jours. On collecte beaucoup d'informations qui permettent de cadrer la zone sphérique de l'atmosphère servant à l'expérimentation. Ainsi, le niveau de vol passe de 300 à 200 mb pour limiter le givrage et la zone de vol sera dans l'hémisphère sud sous le tropique du Capricorne.
En début 1969, à 2 ans du lancement,  la durée de vie ne dépasse pas 12 jours et le projet Ballons est en crise.
Pour comprendre la situation, il faut revenir un peu sur l'histoire des ballons en France.
Créée à l'initiative du Pr. J. Blamont au début des années 60, l'activité Ballons rattachée au CNRS est devenue CNES à la création de l'établissement. Conçue comme un outil de recherche scientifique à coût modéré, elle s'est installée à Aire sur l'Adour et s'est développée de façon artisanale animée par des gens inventifs et astucieux comme R. Régipa à qui l’on doit plusieurs brevets utiles à Eole.


Ballon Eole
Produire 500 ballons et les lancer pour obtenir une durée de vie moyenne de 3 mois n'est plus compatible avec les méthodes habituelles. Il faut donner une tournure industrielle au projet.
C'est ce qui est mis en place courant 68 en y incluant tous les éléments de la chaîne depuis la fabrication du matériau polyester jusqu'à la structure et la procédure de lancement des ballons. Il faut aussi trouver des industriels et les convaincre de l'importance et de l'intérêt du projet. C'est le cas pour les fabricants de film travaillant d'habitude pour l'emballage et peu préparés à des exigences de qualité comme celles d'Eole. C'est à cette occasion que Zodiac surtout connu pour ses bateaux redécouvre les ballons qui avaient été à l'origine de l'entreprise dans un autre matériau bien sûr. La fabrication se fera à Rochefort dans des locaux en zone propre qui tranchent avec le reste de l'usine surtout imprégné de la poudre noire de caoutchouc.
En parallèle, la procédure de contrôle et de test des fuites doit être améliorée et le détecteur d'hélium par spectrographie de masse remplace l'eau savonneuse.
Une base de lancement pour les essais en vol est aménagée à Prétoria à proximité de la station du Réseau CNES.
A raison de 2 campagnes par an, portant sur une vingtaine de ballons, l'objectif d'une durée de vie moyenne de 90 jours est enfin atteint en 1970.
La faisabilité du produit est démontrée. Il s'agit maintenant d'assurer une cadence de lancement d'au moins 100 par mois et par station en Argentine.
 

 

x