Vous avez:
- une remarque à faire
- une correction à signaler
- une information à donner
- une idée à suggérer

Notez la référence de page ci-dessus, cliquez l'icone de mail ci-dessous et envoyez moi votre message avec la référence

Merci

x
resh04
page 4


Le centre technique du CNES à Brétigny abritait un centre d'opérations commandant l'ensemble du réseau, un centre de traitement des télémesures et un centre de calcul assurant notamment le calcul d'orbite.
Les transmissions entre les stations et le centre d'opérations utilisaient les moyens disponibles à l'époque, à savoir:

- des liaisons téléphoniques (messages vocaux) et télégraphiques à 50 ou 100 bauds (ordres de télécommande adressés aux stations Iris et mesures interférométriques en provenance des stations Diane) établies en ondes courtes à réflexion sub-ionosphérique ;
- l'acheminement des bandes magnétiques portant les données de télémesures enregistrées par les stations Iris, par transport aérien sur les lignes régulières.

Dès le début de l'année 1965 la station Iris de Brétigny et les deux stations Diane fonctionnaient et purent se roder avec les satellites de la NASA déjà sur orbite. On vérifia l'influence, visible mais acceptable, de la traversée de l'ionosphère sur les liaisons et les mesures. L'étalonnage externe des stations Diane révéla et permit de corriger une anomalie de la station de Prétoria, qui avait empêché jusque là d'atteindre la précision attendue de détermination des orbites.
Tout était en ordre de marche pour le lancement des satellites FR1 (fin 1965) et D1 (début 1966). Ce réseau devait être utilisé par le CNES jusqu'au début des années 80.

Pendant les brèves années de développement, l'enthousiasme des équipes, tant au CNES que dans l'industrie, fut soutenu par le sentiment de participer à une aventure, pimentée de quelques découvertes et stimulée par la rencontre fructueuse de disciplines comme l'astronomie avec l'aéronautique ou comme la physique de l'atmosphère avec les télécommunications.

BIBLIOGRAPHIE
Revue Française d'Astronautique (1964 - 4)
J. Saint-Étienne (CNES) - Les stations au sol du CNES L'Onde Électrique (janvier 1966)
P. Chiquet (CNES) - Les stations d'écoute du CNES
J. Saint-Étienne (CNES) - Principes et caractéristiques générales des stations au sol
C. Michaud (CFTH) - Stations de localisation de satellites Diane
C. Ancona (STAREC) - Les antennes d'interférométrie des stations Diane
J. Orsini, R. Jocteur (Câbles de Lyon) - Les câbles coaxiaux "à phase compensée" des stations Diane
R. Baud, A. Lukasiewicz (CFTH) - Description et performances des stations Diane
L'Onde Électrique (février 1966)
J.C. Blaive, D. Breton, J. Saint-Étienne (CNES) - Étude théorique et expérimentale de la précision du réseau Diane de localisation interférométrique
J. Dupraz (CSF) - Principes fondamentaux des stations de télémesure Iris
J. Blanchet (Elecma) - Les antennes "Télémaque II" des stations Iris
P. Dautremont (CSF) - Description générale des stations Iris pour télémesures et télécommande de satellite
A. Ameau, M. Archimbaud (CIT) - Générateur de séquence d'ordres pour la télécommande Iris
C. Alaplantive, B. Perrier (Nord-Aviation) - L'horloge - base de temps BTC2
J. B. Dementhon - Les opérations du réseau de stations du CNES

sommaire
page précédente
page suivante